Sorrento, mon secret…

sorrento

Il y a des lieux qu’on aime tellement que l’on voudrait garder secrets. Comme s’ils étaient une partie de notre intimité. Pas envie de publier une photo, pas envie d’exposer aux yeux de tous ses beautés. Il ne manquerait plus que les AUTRES foulent de leurs tongs les sentiers dorés de NOTRE amour secret. On l’aime parce qu’il est peu connu, on ne va pas chercher à le faire connaître ?

A Sorrento, il existe un de ces petits coins de paradis. Un lieu si joli, avec ses eaux transparentes et bleues, ses reflets d’émeraude, ses pierres chaudes au soleil… pendant longtemps, je n’ai pas voulu vous en parler. C’était mon amour, mon secret à moi, quasi ma vie privée. L’expression « mon jardin secret » a probablement été inventée pour un lieu comme lui. Si beau, qu’on veut se l’approprier.

sorrento

 

Et puis le temps passe et je me dis que ma petite merveille est déjà bien célèbre sur internet, puisque trip advisor lui consacre une recension. Puis bon, soyons honnêtes, d’autres en ont parlé avant moi, de mon paradis. Des vidéos, des photos, des pages internet lui sont consacrés. Alors je peux bien me permettre de divulguer son identité.

Mais alors c’est où, c’est quoi, on y accède comment ? Pas trop vite, doucement, laissez-moi replonger lentement dans les souvenirs de ce si joli lieu. D’abord, vous sortez de Sorrento par la route, vous marchez presque une demie heure avec les voitures qui nous frôlent. Vous vous demandez ce que vous foutez là. D’autant plus qu’il paraît qu’il y a un bus qui fait le même trajet.

Et puis vous voyez un panneau, et un sentier qui descend sur la droite.

sorrento

 

Ruderi della Villa Romana di Pollio, pouvez-vous lire. Même si vous n’avez pas étudié l’italien LV2, vous l’avez deviné : nous nous dirigeons d’un pas déterminé vers le lieu d’une ancienne villa romaine.

Après cinq minutes de descente à pic, le sentier continue sur la gauche, à flanc de falaise. A croire que mon secret préfère rester caché, certaines parties du sentier sont barrées par des échafaudages, qu’il vous faudra escalader. Ne vous inquiétez pas, il s’agit simplement d’enjamber une barrière à hauteur de taille, un exploit que j’ai pu accomplir en robe de plage et sandales.

Voilà que le sentier tourne sur la droite, vers la mer, décrivant irrévocablement un cercle, vous regardez à gauche, de l’eau, vous regardez à droite, de l’eau, de l’eau partout, vous descendez des escaliers et vous voilà devant une piscine naturelle.

sorrento

 

Voilà le secret. Vous vous trouvez devant la piscine naturelle de la villa de Polio Felice, un romain qui avait de l’argent (et du goût). A droite, on observe encore les traces d’anciennes niches construites pour prendre le soleil. Mettez votre masque, on va partir sous l’eau : traversez la « porte » de la piscine, plongez, admirer la lumière qui filtre et devient verte, et les eaux noires sous vos pieds… un frisson vous parcourt alors que vous sortez de l’eau et découvrez le golfe de Sorrento qui s’étale sous vos yeux, avec ses montagnes qui portent des nuages en écharpe…

sorrento

C’est beau non ? On voudrait y être seul au monde pour toujours.

Au dessus de la piscine naturelle, à flanc de falaise, les anciennes pièces de la villa s’ouvrent encore sur la mer.

Sur les toits du palais de Pollio Felice, on étale aujourd’hui sa serviette pour contempler le Vésuve et le soleil qui plonge directement dans la mer. Comme moi, oubliez le temps et le reste du monde, contemplez sans faire de photo, illuminez-vous d’immense, mais à l’envers*.

* si tu comprends la référence, tu as probablement étudié la poésie italienne (poke Ungaretti)

sorrento

En place pour admirer le jour qui se termine

Sans plus tarder, d’accord, passons aux infos pratiques.

Baignade à Sorrento

Nom : Bagni della Regina Giovanna

Surnom : Ruderi della Villa di Pollio Felice

Particularité : piscine naturelle, ruines romaines avec vue

Accès : sortir de Sorrento et longer la SS145, à pied, en voiture ou en bus. L’entrée du chemin est juste avant la Villa Kalimera (un hôtel).

Conseils pratiques : prévoyez un pique nique, par exemple mozzarella-tomates et pain, une bouteille de vin local, des bières ou ce que vous voulez, et profitez à fond du coucher de soleil sans que la faim ne vous fasse rentrer.

Bonus, si vous cherchez un hébergement vraiment pas cher à Sorrento, je vous conseille le camping où nous avions dormi : vue sur le Vésuve (promis, on ne s’en lasse pas) et parcelles un peu dures, mais bon. Si votre priorité n’est pas le luxe, vous serez ravis.

Camping Nube d’Argento
http://www.nubedargento.com/
Tarifs par personne 8-12€ / nuit selon saison
Tarif par tente et par nuit : 5 à 10€ selon taille et saison

Je précise que je ne touche pas d’argent pour en parler, je le conseille car pour moi il est recommandable. 🙂

Et vous, vous en avez des secrets ?

10 Comments on "Sorrento, mon secret…"

  1. ah oui quand même !! je comprends que tu voulais le garder secret 🙂
    Mitchka Articles récents…L’île des Plaisirs 1/2 #IsleOfMullMy Profile

  2. Un article qui tombe à pic pour notre départ vers la côte amalfitaine! Gros bisous Lucie !

  3. C’est effectivement magnifique !

  4. Maginfique! Je vais découvrir cela dans 15 jours 🙂

    Mon secret à moi est dans les pouilles: grottas de la poesia

  5. Oh non… il aurait fallu que je lise cet article il y a un an ! Après avoir vu Naples et la côte amalfitaine, nous ne nous sommes pas attardés à Sorrente…

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


CommentLuv badge