Voyage ludique à Venise

voyage ludique à veniseUn voyage ludique à Venise, ça veut dire quoi ?

Lors de mon road-trip estival en 2014, mon amie Séraphine et moi avons rejoint Venise après un périple en stop de Budapest à la Croatie, en passant par la Slovénie.

Ce voyage, c’était l’occasion d’expérimenter de nouvelles choses, notamment, le stop longue distance, le camping sauvage, les rencontres inattendues, la pratique de plusieurs langues étrangères… à Venise, nous avons voulu tester le « Voyage ludique ». Quésaco ?

 

 

Le voyage ludique, c’est quoi ?

Le voyage ludique, appelé aussi tourisme expérimental, se propose d’introduire une haute dose de hasard et d’improvisation dans votre façon de voyager. Comme dans un jeu de société, quelques règles, ou contraintes, modifient votre comportement : de voyageur-consommateur, vous devenez un voyageur-joueur.

Joël Henry est l’un des inventeurs du voyage expérimental, dont il a collecté plusieurs règles, disponibles en ligne sur le site du Laboratoire du Tourisme Expérimental, le LaTouRex, un nom fortement inspiré du mouvement de l’Olipo, l’Ouvroir de Littérature Potentiel.

Les expérimentations du LaTouRex

Sur le site internet du Laboratoire de Tourisme Expérimental, les auteurs listent des exemples de contraintes :

– L’anachrotourisme : consiste à voyager par des moyens de transports obsolètes (2CV, chaise à porteur, diligence…) ou encore en utilisant un guide de voyage dans une édition ancienne.

– Le Cécitourisme : explorer une ville les yeux bandés, à l’aveugle, accompagné d’un ami pour nous guider.

– L’Hypotourisme : « Faire l’expérience du manque en voyage. Partir trop peu de temps avec
un budget ric-rac pour un ailleurs aux charmes chiches dont on maîtrise
mal la langue. »

Une dose d’humour, une part de hasard et beaucoup d’absurde : voilà une façon de voyager réellement originale. En sélectionnant les contraintes, on s’invente une aventure ludique et on part en exploration, aussi bien dans une ville inconnue que dans son propre quartier.

Le LaTouRex fait du voyage un mode de penser le monde dans un rapport ludique au déplacement.
Le voyage, ce n’est pas juste se téléporter dans un lieu pour l’avoir vu. Le LaTouRex valorise la dimension ludique du voyage, et permet de porter un autre regard sur un lieu ou un paysage. Le voyageur n’est pas un simple consommateur, il est un acteur, ou encore mieux : un joueur.

Voyage ludique à Venise

On dit qu’à Venise, se perdre fait partie du voyage. Sur une île, on peut se permettre de tourner en rond sans jamais vraiment se paumer. Cet été, dans une Venezia pleine jusqu’à la gueule de touristes, nous avons piqué quelques idées au LaTouRex pour échapper à la sensation de faire un voyage « dans les clous ».

Sur mon carnet de voyage, nous avions écrit les règles du jeu :

Safari photo, à la recherche de l’insolite : A 15h15 précises, nous prendrons la première à droite, puis la première à gauche, puis de nouveau à gauche et encore à droite. Nous marcherons tout droit en cherchant un élément insolite dans le décor, que nous prendrons en photo.
=> découvrir de nouveaux lieux en se perdant.

Les détectives en vacances : Impossible de se détendre pour le commissaire La Vadrouille : même en vacances, il ne peut s’empêcher de prendre en filature les autres touristes.
Déroulement du jeu : à 16h, suivre la première femme à chapeau rencontrée, jusqu’à croiser un homme ventripotent, le suive, jusqu’à rencontrer une femme en robe à pois, la suivre, etc.
=> vivre les vacances au rythme de quelqu’un d’autre, aller quelque part sans savoir où  

Règle permanente spéciale Venise : si l’on arrive dans une impasse, ou une rue qui débouche sur un canal, l’une de nous deux doit poser une question incongrue à une personne dans la rue.
C’est comme ça qu’un serveur de restaurant se rappellera peut être des deux dingues qui cherchaient le zoo de Venise ou encore que je suis allée demander à un gondolier où apprendre le métier… (et donc, gondolier, ça ne s’apprend pas, ça s’hérite, bien qu’il existe une école de Gondoliers).

Un peu comme un jeu de défis adolescents idiot, mais quelque part, je n’osais pas aller discuter du métier avec un gondolier, alors que ça m’intriguait… j’aurais appris à oser.

 

Photo insolite : « Mon coiffeur s’en va en vacances ? Attend-moi Carlo, je pars avec toi ! »

 

Les inspecteurs La Vadrouille et La Bougeotte ont du mal à se détendre en vacances

 

 

Be the first to comment on "Voyage ludique à Venise"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


CommentLuv badge