Visiter Ischia quand on n’a pas d’argent

ischia pas cher

Déjà, quand on n’a pas d’argent, on va pas à Ischia. Ou alors juste pour la journée, rapidement, pour regarder où les riches vont quand ils sont en vacances. Ben oui, Ischia est quand même l’île des vacances de Madame Angela Merkel, pas du commun des mortel !

Le sujet de l’argent revient souvent sur le tapis quand on parle de voyage. L’idée reçue, c’est que voyager est une chance et un luxe, parce que ça coûte de l’argent, potentiellement beaucoup d’argent. Alors quand on parle de destinations comme Ischia, voisine de Capri et île thermale, on a tendance à s’imaginer que c’est réservé aux portefeuilles les plus épais. C’est un peu l’image que j’avais de l’île : un monde de luxe pas vraiment pour les voyageurs petits budget comme moi, avec ma tente, mon sac à dos et mes baskets.

Certes, voyager coûte de l’argent, mais il est possible de voyager avec peu et de cultiver la sobriété plutôt que l’excès. Si voyager est bien entendu une chance, un ravissement, une bonheur précieux, c’est aussi un choix : on choisit de dépenser moins d’argent pour certaines choses, et plus pour le voyage.

Pendant les six semaines que j’ai passées à Ischia, j’ai découvert que cette île aux allures bling bling offre beaucoup même au voyageur modeste. Profiter des thermes, d’un hôtel avec vue, de sources aux vertus curatives, et des plus belles plages de l’île, le tout gratuitement ou pour pas cher, c’est possible et je vais vous expliquer comment.

Le guide d’Ischia pas cher, c’est parti !

ischia pas cher

Une ruelle blanche et déserte à San Angelo en plein mois de juillet

Sommaire du guide Ischia pas cher :

  1. Se rendre sur l’île
  2. Se déplacer à Ischia
  3. Dormir sur l’île
  4. Profiter des sources thermales

Les principaux postes de dépense sur l’île concernant le transport, l’hébergement et les thermes, je traiterai principalement de ces questions.

Pour le reste, je pense que vous savez déjà que se faire un sandwich vous coûtera moins cher que le restau, alors je ne m’étendrai pas (offrez-vous quand même le droit de reluquer du côté de Forio pour des pizzerias pas très chères et des restau sans prétention où goûter aux fritures de poissons frais).

Se rendre sur l’île d’Ischia

ischia pas cher traghetto

Dès le quai d’embarquement, on peut choisir entre économie et dépense. L’île d’Ischia comporte sept villages, dont plusieurs sont accessibles par la mer depuis Naples : Casamicciola, Forio, Ischia Ponte.

Deux types de bateaux relient ces ports au continent : les traghetti et les aliscafi.

(Petit point langue italienne : un aliscafo, des aliscafi. Un panino, des panini. Okay ? Vous ne direz donc plus « Je mange UN panini. » Non.)

Les aliscafi sont de petits bateaux super rapides appréciés des enfants qui se baignent sur la plage car ils provoquent de super vagues.

Les traghetti sont plus gros et plus lents, et ne desservent que Casamicciola et Ischia Ponte. Du coup, ils sont moins chers. Mais vous savez quoi ? Je crois qu’ils ont beaucoup d’avantages.

  1. Vous avez une heure sur le bateau pour vous consacrer à la contemplation de la mer.
  2. Si vous choisissez les bateaux qui partent le soir, vous verrez le soleil se coucher sur Naples.
  3. Vous pouvez faire la sieste bercés par les vagues, sur le pont ou en cabine.
  4. Ça vous laisse le temps de recharger la batterie de votre téléphone.
  5. Si vous êtes en voiture ou en scooter, vous ne pourrez voyager qu’avec le traghetto.

ischia pas cher

Économie : 5€30, soit aller/retour 10€60

Pour réserver, vous pouvez passer par Caremar ou Medmar, selon les horaires qui vous conviennent le mieux. La réservation n’est pas nécessaire, cependant, si vous arrivez 10 minutes avant le départ du bateau il se peut qu’il soit complet durant la haute saison.

ischia pas cher

L’aube depuis le pont du bateau, vue sur Procida

ischia pas cher

Quitter Naples au crépuscule

Se déplacer sur l’île d’Ischia

Après une heure passée sur le bateau, maintenant que vous avez fait environ 250 photos (le sillon du bateau / les goélands qui suivent le navire / l’île de Procida au loin / d’autre îles toujours plus belles / votre compagnon de voyage / un goéland + procida + votre compagnon / etc, les combinaisons sont infinies), vous débarquez enfin à Ischia.

Comme tous les touristes, votre premier réflexe : chercher un moyen de transport pour vous rendre à l’hôtel ou à la plage (si vous ne restez qu’une journée).

Encore une fois, Ischia sait s’adapter aux différents portefeuilles, entre bus, bateau et taxi privé. Bon à savoir : les bus circulent à toutes heures.

ischia tab

BONUS :

Vous êtes super riche, vous avez un bateau personnel et ce matin vous êtes allée chez le coiffeur, votre brushing est superbe. Vous souhaitez rejoindre la plage sans mouillez votre crinière. Prenez le taxi-humain. Près des plus belles plages, les jeunes de l’île, propulsés dans l’eau par des mini hélices bricolées, viennent remorquer les dames aux cheveux sensibles. En posant leurs mains manucurées sur leurs épaules bronzées, elles se laissent traîner jusqu’à la plage. 

Tout s’achète.

ischia pas cher

L’heure de pointe sur l’île d’Ischia

Dormir sur l’île d’Ischia

Si j’ai peut être réussi à vous convaincre qu’aller à Ischia est accessible même aux voyageurs moins fortunés, vous pensez probablement qu’y dormir est un luxe réservé aux adeptes d’hôtels 3 étoiles ou plus. Encore une fois, détrompez-vous ! Si vous n’avez pas l’envie ou les finances pour vous payer des hôtels de malade avec vue sur la mer et piscine (il parait que de toutes façon, elle est à l’ombre à partir de 15h), vous pouvez vous tourner vers l’unique auberge hostel de l’île d’Ischia.

Le coucher de soleil depuis la terrasse

Le coucher de soleil depuis la terrasse (qualité photo smartphone, imagine en vrai !)

Le Ring Hostel est le seul hébergement de l’île à proposer des petits prix et des chambres en dortoir. La vue depuis l’hostel pointe directement sur le Mont Epomeo, et son toit terrasse est parfait pour profiter du coucher de soleil. Je sais de quoi je parle, j’ai logé six semaines dans la maison mitoyenne à l’hôtel, profitant des mêmes vues.  Surtout, ce que j’aime bien c’est que l’hostel est situé à Forio dans le quartier du Cerchio, le cercle, le Ring quoi (tu l’as ?). Ce quartier est composé d’une « ruelle principale » très très sinueuse (et pourtant à double sens), formant un cercle, duquel part un labyrinthe d’autres ruelles, un monde à explorer.

Les ruelles de Forio

Les ruelles de Forio

Infos pratiques :

Ring Hostel
Via Gaetano Morgera
Lit en dortoir : de 4 à 20€ selon la saison
Chambre privée : de 30 à 85 € selon les options choisies (simple, double ou triple)
Petit dejeuner inclus.

Je tiens à préciser que je ne touche pas d’argent pour parler de cet hostel, je le fais car je sais qu’il s’agit d’un bon plan qui vous permettra de prolonger votre séjour sur l’île, et parce que je sais que rester au moins une ou deux nuits à Ischia, ça vaut le coup !

 

Se prélasser dans des eaux thermales

Depuis l’Antiquité, Ischia est connue pour ses eaux thermales, auxquelles on attribue une myriade de bienfaits. Vu le prix du billet d’entrée aux thermes, on pourrait trouver ça rédhibitoire… oui, mais il existe des techniques de roublard pour avoir accès gratuitement à certaines sources ou pour économiser quelques euros.

ischia pas cher

Sous vos pieds se trouve une source thermale naturelle gratuite (eau à 30-40°)

 

Déjà, identifions les différentes possibilités pour profiter des eaux thermales d’Ischia.

  1. Aller dans un centre thermal et se demander si le paradis existe, vu qu’on y est déjà
  2. Grimper dans la montagne pour profiter d’une source curative spéciale
  3. Se prélasser dans des piscines naturelles où une eau à 30-40° se déverse directement dans la mer.

A chaque option, son tarif.

Si vous choisissez de passer la journée dans un centre thermal, il va falloir mettre la main au porte feuille. Vous pouvez vous nourrir de laitue pendant trois semaines avant le départ pour compenser, mais ce serait un peu triste. Oui, les tarifs des thermes peuvent être prohibitifs, surtout si vous êtes en famille. On compte quand même quelques techniques pour économiser.

On va prendre l’exemple des thermes Giardini Poseidon, les seules que j’ai testées, assez chères mais carrément merveilleuses.

A noter : les autres centres affichent des tarifs sensiblement identiques.

Billet d’entrée adulte : 32€ (35€ en août, parce que, ouais)
Tarif enfant 4-11 ans : 16€ (17€50 en août)
Tarif baby 0-3 ans : gratuit (même en août)

  • Prendre la demi journée plutôt que la complète vous fera économiser 5€ par adulte et 2,50 par enfant. C’est déjà ça.
  • Évitez de vous saigner totalement : n’achetez RIEN dans le parc. Prévoyez un bonnet de bain par personne (obligatoire), maillot, serviettes, pique-nique, et même, tampax (je me souviens de ces 7 € perdus la faute à pas de chance voilà les anglais)
  • Pour visiter sans toucher, vous pouvez payer 5€ et passer une heure, de 18 à 19h, dans les jardins. Un peu comme regarder des parfums de glace sans s’en payer une, mais sympa pour profiter des belles fleurs, de la vue incroyable, etc.
Les thermes côté

Les thermes des Giardini Poseidon (piscine Olympique)

Maintenant, mettons que les thermes privées restent vraiment hors de portée pour vous. Pas de problème, direction le Sorgeto. La nature, à Ischia, a eu la bonne idée de prendre des formes variées pour enchanter le monde. Sur une petite plage façon mouchoir de poche, au milieu des rochers noirs, coule une source thermale directement dans la mer. Chaude, toute l’année. C’est le sorgeto. C’est gratuit. C’est merveilleux.

Prenez le bus jusqu’au village de Panza. Descendez, observez la vie locale autour du bar de la place. Suivez les panneaux et les ruelles à pic. Vousvoilà devant un escalier, descendez, vous êtes arrivés.

Conseils : prendre beaucoup d’eau. Ne pas remonter la pente trop vite (sinon vous allez faire comme moi et manquer de vous évanouir sous un olivier). Emporter un masque et un tuba, les fonds marins sont splendides, l’eau transparente.

Faites comme lui. (merci Instagram pour les photos).

 

Dernière possibilité, vous souhaitez profiter des sources thermales de montagne pour leurs vertus curatives. On vous a parlé d’un jardin de fable, un lieu enchanté, la source des nymphes, les Nitrodi. Oui mais voilà, pour s’asperger de l’eau magique il va encore falloir payer : 14€ pour les adultes, 8 pour les enfants. Pas si cher, mais il s’agit simplement d’un jardin et de douches curatives. Magnifique et simple, la note est un peu salée.

Rassurez-vous, il y a une astuce. Le soir, lorsque le complexe ferme, la source principale et naturelle est accessible à tous : c’est l’heure pour les habitants d’en profiter, et pour les plus avertis de venir se baigner gratuitement.

Comment y accéder ?

La source se trouve dans le village de Buonopane à Barano d’Ischia, l’un des points culminants de la route qui serpente sur l’île. Les bus CS et CD le desservent. Une fois sur place, comme toujours, suivez les panneaux, ou posez des questions aux vieux du village. Après 19h, accédez gratuitement à la source principale.

Le détail des tarifs ici pour ceux qui voudraient la formule complète.

Ci-dessous, les Nitrodi côté source thermale gratos. Vous notez qu’en plus on peut y faire des rencontres intéressantes.

Doccia serale 😅 #nitrodi #pacedeisensi

Une photo publiée par Antonio Iacono ♚ (@antonio_iacono) le

Les jardins des Nitrodi côté entrée payante. Vous noterez aussi qu’on y rencontre certaines créatures étonnantes.

Moooh👻👻 face mask #relaxs #terme #nature #natura #ischia #sea #view #asian #pinoy

Une photo publiée par Rudy De villar (@bigritter85) le

 

Ce mini-guide d’Ischia pas cher se termine… combien d’entre vous ont envie de foncer sur un comparateur de vol pour embarquer dans le premier traghetto pour Ischia demain ?

J’espère vous avoir convaincus qu’Ischia peut être une destination accessible, en tout cas plus qu’on ne le croit.

La plus grande des îles de la baie de Naples n’a rien à envier à Capri ou à Procida, ses belles voisines…

Si vous visitez l’île, envoyez-moi une photo via twitter ou facebook 😉

Ah, et si l’article vous a plu, vous pouvez l’épingler sur Pinterest !

 

Enregistrer

Enregistrer

10 Comments on "Visiter Ischia quand on n’a pas d’argent"

  1. J’adore ton style d’écriture ! Ca fait tellement longtemps que je ne suis pas allée à Ischia, il est vrai que cette île vaut largement le détour !

  2. Merci pour ce super guide! Hyper utile!!

    Question: as tu entendu parler de la Grotta del Mago et si oui s’il existe des excursions même de 1-2h pour la visiter ?

    Merci!

  3. Hello,
    je serais curieuse d’avoir ton conseil sur les plages à faire selon toi à Ischia.
    Sinon je lisais des commentaires sur tripadvisor qui n’était pas super positif sur le sorgeto, car très peu de place pour la plage gratuite et que les sources étaient vites très remplie. Qu’en penses-tu ?

    • Rha ma réponse ne s’est jamais publiée depuis le smartphone !
      Selon moi, le sorgeto n’est pas une plage pour lézarder. La plage est minuscule et les cailloux inconfortables. Le mieux est de plonger dans l’eau et d’y rester tout l’aprèm, soit sur les cailloux peu profonds, soit en nageant plus au large pour observer les fonds marins qui sont vraiment, vraiment merveilleux. Sinon, il faut y aller de nuit ou au petit matin. Vu que la source d’eau chaude n’a pas d’horaires, on peut se baigner en toute saison au clair de lune et ça, c’est vraiment le top.
      L’occhio di Lucie Articles récents…N’allez pas dans les Marches, c’est vraiment trop mocheMy Profile

  4. bon maintenant la question est comment je case ça dans mon emploi du temps sans oublier Naples, la Sicile, Procida…..
    hi hi je savais déjà qu on ne disait pas 1 panini d abord
    c est comme paparazzi dsl c est ma référence pour ce genre d exemple

    • Bien l’exemple du paparazzi !
      Je dirais 4 jours à Naples dont 2 dédiés aux îles : Ischia, Capri et/ou Procida. Puis 10 jours pour la Sicile afin de bien l’explorer : Palerme, l’Ouest, la côte Nord, le centre… il y a vraiment un monde à découvrir. Il y a des bateaux qui font Naples – Palerme en une nuit, déjà testé dans l’autre sens, complètement magique !

  5. Salut, super ton article, tres détaillé! avec mon cheri, on voulait se faire un petit plaisir en dormant 3 nuits à ischia pour la fin de notre séjour napolitain. Dans quelle ville tu me conseilles de dormir? En sachant qu’on veut surtout aller a la plage et flâner dans les rues…
    Merci beaucoup

    • Coucou, je vous conseillerais de dormir à Forio et si possible dans le quartier du Cerchio si vous chercher quelque chose de vraiment typique. Sinon, à San Angelo d’Ischia, il n’y a pas de voiture et la plage est dans la ville… mais à mon avis il vaut mieux bouger et faire plusieurs plages car elles sont nombreuses à être très jolies !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


CommentLuv badge