Rando en Abruzzo : Les antiques marchaient dans les fleuves

rando en abruzzo

J’ai un nouvel ami. En fait c’est le copain d’un copain. Il s’appelle G., il est rigolo et il y a trois choses qui le fascinent particulièrement :

1 – Les étrusques
2 – Marcher sur les traces de nos ancêtres
3 – La nature, surtout les minéraux.

C’est grâce à ce nouvel ami que j’ai pu écrire dernièrement un article intitulé Étrusque Radical Chic, vous vous rappelez ? Il a beaucoup de succès d’ailleurs, c’est déjà l’un des plus lus sur ce blog. Merci, lecteur, merci !

Récemment, nous sommes partis en excursion avec mon nouvel ami et d’autres copains. En général, c’est G. qui organise et qui nous laisse de mystérieux indices sur la destination. Nous, on n’a plus qu’à se rendre au lieu du rendez-vous à 9 heures, et en voiture. Cette fois-ci, on ne savait pas grand chose, à part qu’on allait « faire comme les antiques » et « se mouiller les pieds ».

Une fois dans la voiture, nous découvrons que nous roulons vers l’Abruzzo, une région d’Italie que je rêve de découvrir depuis longtemps : parcs naturels, Gran Sasso, loups et autres bouquetins peuplent cette région qui résonne au son des cornemuses des Abruzzes manipulées par des bergers dans les bourgs médiévaux à l’ombre des forteresses (j’ai un imaginaire assez riche).

En à peine une heure de voiture, nous voilà à Celano, où les créneaux du château jettent leur ombre sur une place où personne ne joue de la cornemuse, mais où une population de petits vieux converse gaiment. A la sortie du village, notre ami nous entraîne sur un sentier qui se dirige vers de massives montagnes :

rando en abruzzo gorges celano

Nous voilà donc dans les gorges de Celano, au sein du parc naturel Sirente Velino. Un sentier de grande randonnée longe la rivière. Le bois est en fleur, et partout autour de nous des éclats de couleur interrompent le monochrome vert. Magnifique !

rando en abruzzo gorges celano
rando en abruzzo gorges celano
rando en abruzzo gorges celano

 

rando en abruzzo gorges celano

Très rapidement, le sentier est coupé par les eaux. Oh-oh ! Il va falloir traverser ! Notre ami nous raconte alors comment les antiques voyageaient en suivant le cours des rivières et des fleuves, les pieds dans l’eau, à une époque où les cartes et les GPS n’existaient pas. Nous sommes en pleine saison du dégel, l’eau est glaciale, et je me pose des questions sur la saison de prédilection des antiques pour les voyages. Nous traversons des bois baignés de soleil, et régulièrement, le sentier traverse la rivière, jusqu’à ce que… le sentier devienne la rivière. La gorge, de plus en plus serrée, est probablement praticable en été, mais au printemps, en pleine fonte des neiges, l’eau est  partout ! Pas grave, c’est les pieds nus et les pantalons retroussés, de l’eau jusqu’au genoux, que l’on poursuit notre route.

rando en abruzzo gorges celano

 

rando en abruzzo gorges celano

 

rando en abruzzo gorges celano

 

rando en abruzzo gorges celano
rando en abruzzo gorges celano

 

rando en abruzzo

Arrivés au fond de la gorge, nous faisons demi-tour, vaincus par les eaux. La cascade est trop grande, le courant trop fort : qu’auraient fait les antiques ?
Je l’ignore, nous, nous retournons vers la voiture pour sécher au soleil avant de rentrer à Rome.

Visiter les gorges de Celano

En Italien, les Gole di Celano.
Vous trouverez des indications sur la randonnée que j’ai faite sur ce site : Parco Naturale Sirente Velino (pour le français cliquez ici).
L’accès se fait en voiture, ou à pied depuis le village mais un peu loin et surtout pensez que marcher au bord de la route dans les virages peut se révéler dangereux.
Un conseil : prenez deux paires de chaussures, une qui ira dans l’eau, et l’autre pour marcher au sec. Les pierres font mal au pieds au bout d’un moment, j’ai fini par mouiller mes baskets. Prévoir aussi une serviette et/ou un change.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


CommentLuv badge