Apprendre l’italien, mes 8 bonnes raisons

Pourquoi apprendre une langue parlée (quasiment) uniquement en Italie, qui plus est un pays qui ne représente pas vraiment un eldorado de l’emploi ? Apprendre l’italien, alors qu’on pourrait se limiter à parler l’anglais (ou le globish) comme tout le monde ? Mais pour quoi faire enfin ?

Quand je voyage, j’estime que connaître un minimum la langue du pays est toujours un atout indéniable et un plaisir qui fait partie des raisons de voyager. En communiquant, même un peu, avec les locaux dans leur langue maternelle, j’ai la sensation de mieux percevoir la culture du pays. Les mots nouveaux viennent peupler mon carnet de voyage, et prolongent mon séjour. Alors aujourd’hui, parlons un peu de la langue de mon pays d’élection et d’expatriation: l’italien.

J’ai appris l’italien progressivement. Avant mon départ en erasmus, j’ai suivi en autonome les cours Assimil. Une fois sur place, je savais dire que je voulais manger du poulet, mais j’avais la spontanéité à l’oral d’une huître. J’ai suivi un cours pendant un mois, de niveau A2, offert par mon université. Puis finalement, c’est en voyageant et en faisant la connaissance des gens que j’ai vraiment appris. Encore aujourd’hui, alors que j’entame ma troisième année en Italie, je continue d’apprendre et d’y prendre un plaisir infini.

Je vous ai donc compilé mes huit bonnes raisons pour vous mettre à l’italien. Attention, cet article est humoristique, si vous avez des problèmes d’incontinence, je vous recommande d’éviter de continuer votre lecture.

10 bonnes raisons pour apprendre l’italien

Parce que ça donne faim

Prenons les règles de prononciation de l’italien. Assez faciles, toutes les lettres se prononcent, il n’y a que quelques combinaisons à retenir.

Exemples :

  • spaghetti, gh = gue -> spaguéti
  • tagliatelle, gl = y -> tayatéllé
  • tiramisu, u = ou -> tiramissou
  • chianti, ch = k -> kianti

Avouez, vous avez l’eau à la bouche non ? Si ça vous suffit pas, une petite photo de caccio e pepe. A prononcer katchio é pépé, okay ?

La caccio e pepe, des pâtes au fromage pecorino et poivre, recette romaine

La caccio e pepe, des pâtes au fromage pecorino et poivre, recette romaine

Parce que tout le corps est sollicité

Vous le savez déjà, les italiens parlent avec les mains. C’est pas un cliché, la main accompagne le discours et permet parfois de comprendre les sentiments de son interlocuteur sans avoir saisi l’intégralité du sens. Pratique ! Dolce Gabana, marque bien transalpine, nous offre une petite vidéo pour se mettre à l’italien avec les mains. Et pour nous inciter à la regarder, ils ont demandé à leurs mannequins les plus canon de nous montrer l’exemple. Avouez, vous avez encore l’eau à la bouche ?!

Parce que c’est pratique pour draguer l’autochtone

Venons en aux faits : l’italien est beau gosse. Fin. Pour le séduire, il n’y a pas que le décolleté, la mini-jupe et les talons, comme le suggère avec humour la cocotte, blogueuse romaine. Non, l’art de la conversation et de la tchache fait partie des plaisirs cultivés dans la péninsule. Pour s’intégrer, ou pour draguer, mieux vaut pouvoir suivre un peu les conversations et pouvoir participer, ne serait-ce que pour parler de bouffe, un sujet éternel top one en Italie. Et encore une fois, vous allez vous retrouver avec… l’eau à la bouche.

Pour comprendre les chansons romantiques

De retour de vacances, si vous languissez votre amour d’été italien, votre Paolo des plages ou votre Marco du Colosseo, quoi de mieux qu’une playlist spéciale chanson italienne ? Mais bon, quand on comprends les paroles c’est quand même un peu mieux ! Si vous voulez avoir des idées, vous pouvez écouter ma playlist spotify de musique italienne, sobrement intitulée « Amore italiano ». Attention, la sélection est très très large, risque de kitsherie assumé.

Pour voir le meilleur du cinéma italien sans sous-titres

C’est bien connu, le cinéma italien a fait partie des meilleurs du monde. Je parle au passé mais le pays continue à produire des pépites, même s’il n’a plus le même talent qu’autrefois, il faut l’admettre. Certains films sont très difficiles à trouver en version française ou même en VO sous titrée français. Je pense par exemple à l’excellentissime film Il marchese del grillo, en français Le marquis s’amuse : Alberto Sordi dans toute sa splendeur incarne un richissime marquis farceur qui se moque du pape, de Napoléon et de ses contemporains. Génialissime et très difficile à trouver, il justifie à lui tout seul de se lancer dans l’apprentissage. Si possible avec l’accent romain.

Parce que c’est une langue imagée et créative

Comme je le démontrais déjà dans un premier article sur les expressions italiennes (qui continue à rencontrer un franc succès), la langue de Dante est imagée. Les expressions idiomatiques vous feront régulièrement mourir de rire. Et attendez d’avoir découvert la bestemmia, soit le blasphème : quand le français se contente d’un merde ou d’un putain, l’italien fait intervenir Dieu, la Vierge, des putes, des chiens ou l’enfant Jésus pour créer des exclamations joyeusement blasphématoires et terriblement insultantes. Je vous prépare d’ailleurs une édition spéciale vulgarité des expressions italiennes, c’est pour bientôt.

Parce que rouler les r, c’est sexy

apprendre l'italienLes italiens ont un mot pour désigner le « r » à la française, et il n’est pas franchement laudatif : la r moscia. Considérée comme un défaut de prononciation, elle peut être classe sur un accent français mais soyons clair : rouler les R, c’est tellement mieux. La langue qui bat contre le palais en un rythme de tambour pour prononcer un magnifique BuongioRno : essayez. Et si vous n’y arrivez pas, chantez donc la chanson du R pour les enfants italiens. Super sexy, le roulement de R, je vous avais prévenus.

 

Pour pouvoir jouer aux cartes napolitaines comme un vrai

« La scopa c’est pas qu’un jeu de hasard, y a de la chance aussi ! »
(citation d’une sétoise célèbre initiée aux cartes napolitaines)

Mais si, ces cartes bizarres, où les personnages portent des gros bâtons, des épées ou des coupes en or ? Eh bien en Italie elles sont très répandues, et pas seulement à Naples. Selon la région, on trouvera un design différent et des façon de jouer plus ou moins similaires. Les jeux les plus populaires sont la scopa, scopone scientifico, briscola… Pour se faire copain avec les petits vieux qui y jouent à l’ombre sur les plages, pour s’intégrer à un groupe de jeunes dans un bar, pour changer un peu du tarot : apprenez quelques bases linguistiques et la stratégie (ou le hasard) fera le reste.

Source de l'image : site Nonciclopedia

Source de l’image : site Nonciclopedia

Voilà, si vous avez bien compté, nous arrivons au terme des huit bonnes raisons pour apprendre l’italien. Pourquoi huit ? Parce que les top 10 c’est dépassé.

Maintenant, pour apprendre l’italien, comment faire ?

Vous pouvez emprunter dans une médiathèque une méthode assimil, ou l’acheter si vous avez des deniers (environ 65 euros).
Avantage : l’autonomie.
Inconvénient : pour pratiquer l’oral vraiment pas terrible.

Vous pouvez télécharger Duolingo sur votre téléphone intelligent (gratuitement) et apprendre du vocabulaire tous les jours.
Avantage : c’est fun
Inconvénient : c’est gadget

Vous pouvez prendre votre sac à dos et partir en Italie. Vous n’obtiendrez pas de cours de grammaire mais pour pratiquer l’oral y a pas mieux.
Avantage : vous allez aussi voyager.
Inconvénient : non en fait j’en vois pas.

Vous pouvez aussi prendre des cours, en présentiel ou en ligne. Pour les cours en ligne, je profite de cet article pour présenter Chloé Donin, que j’ai rencontrée virtuellement et qui est une toute jeune et fort sympathique prof d’italien. Elle a créé son école virtuelle, Parlar’italiano, et donne ses cours via Skype depuis Lyon. Elle m’a présentée sa plateforme et son travail, je lui fais donc un peu de pub gratuite car j’ai trouvé son projet de qualité 🙂
Avantage : vous apprenez l’italien depuis votre canapé, vous faites de l’oral et de la grammaire
Inconvénient : Chloé peut vous donner la recette du tiramisù mais pas vous le faire goûter.

 

Alors, vous avez envie d’apprendre l’italien ? Vous prenez déjà des cours ? Quelles sont vos bonnes raisons pour apprendre l’italien ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

11 Comments on "Apprendre l’italien, mes 8 bonnes raisons"

  1. Génial, j’ai adoré.
    Drôle et perspicace au même temps, je crois qu’il incitera pas mal de francophone à se plonger dans la langue de Dante (surtout filles, peut-etre ? *;) winking )

  2. Tout à fait d’accord! *:) happy

  3. Super cet article !! et je me retrouve donc avec l’eau à la bouche … ceci dit je ne sais pas si c’est à cause de ton humour, du tiramisu de Chloé ou de Noah Mills 😉

    • Imagine Noah Mills dans un tiramisu… oups ça part en sucette ^^
      Je note tout de même que tu connais les mannequins par leur nom (moi je me contente de les regarder sans les nommer 😛 )

  4. Mitchka je te comprends le tiramisù est vraiment le meilleur 100% recette « trevigiana ». Mais si tes bonnes résolutions étaient de faire attention à la ligne, comme je me le suis dit, c’est foutu haha.

  5. Salut Lucie, je suis arrivé là par hasard et j’ai bien déliré avec ton blog en cette fin de journée de taff. Je rajouterai qu’apprendre l’italien apporte des possibilités abracadabrantes de nouvelles blagues, notamment avec tout ces préfixes et suffixes; ce qui permet même d’inventer des mots! choses que l’on fait de toute façon très régulièrement naturellement, et le plus génial c’est que souvent ça passe!

    • Salut Momo, contente de t’avoir fait rigoler et merci pour ton commentaire, ça me fait bien plaisir 🙂 Continues donc d’inventer de nouveaux mots, l’an dernier un enfant a inventé le mot « petaloso » (pétaleux, pour une fleur), comme quoi tout est possible ! A la prochaine !
      L’occhio di Lucie Articles récents…Une soirée à VeniseMy Profile

  6. Merci, ton article me donne encore plus envie de sauter le pas et partir en Italie, j’étudie l’italien sur duolingo (faut bien débuter) car j’ai mon projet fou de prendre une année sabatique pour visiter tous les lieux qui me font rêver depuis mon enfance, je sens que je vais dévorer ton site.
    Delphine

    • Ah, Delphine, je ne saurais que t’encourager à sauter le pas ! Et Duolingo, pour le vocabulaire, c’est pas mal… mais je te conseille de prendre un truc en plus, soit des cours soit une méthode assimil (en médiathèque ça se trouve sans trop dépenser :))

  7. Hahaha tout un tas de bonnes raisons et j’ajouterais que cela plaît particulièrement aux femmes française ;P . Je suis italien mais je ne savais pas le parler et j’ai décidé d’apprendre par curiosité d’abord tout seul, puis sur http://www.formaland.fr/langues/formation_italien.php lorsque j’ai voulu passer à un niveau supérieur (pour du professionnel notamment).

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


CommentLuv badge