Les expressions italiennes gastronomiques #2

Les expressions italiennes gastronomiques #2

Les italiens sont fiers de leur gastronomie. Armés d’une écumoire, il n’hésitent pas à partir en croisade contre les hérétiques qui voudraient mettre de la crème dans la carbonara, ou de l’ananas sur la pizza. Et ils ont bien raison. La cuisine italienne fait partie de leur patrimoine. Quand on parle d’identité, avec mes élèves italiens, ils sont même nombreux à citer la cuisine en premier.

Cette passion pour la cuisine, ses instruments, ses ingrédients et ses gestes techniques se retrouve jusque dans les expressions idiomatiques utilisées au quotidien.

Pour vous, je me suis amusée à collectionner quelques-unes de ces expressions italiennes qui touchent de près ou de loin à l’univers de la gastronomie. A utiliser à table, ou non, pour avoir l’air d’un véritable pro de la langue de Dante.

Buon appettito !

Limonare

Traduction : inexistante. On peut tenter le néologisme limoner (vb). Drôle de verbe, qui ne désigne pas une étape de la préparation du limoncello mais plutôt un moment romantique… et intime ! Un partage de suc, mais plutôt du type buccaux. Car oui, quand on limone, on se roule en réalité une grosse pelle.

Exemple : face à un couple d’amis qui ne se lâche pas d’un fil (de salive) “Ces deux là, sempre limonando !”

Sur une bande son des Crookers, Limonare.

Una lecca padella

Traduction : une lèche-poelle. Non, il ne s’agit pas d’une femme particulièrement gourmande. Rien à voir avec ce petit plaisir de fin de repas. La lecca padella ne lèche ni les casseroles, ni les assiettes. Non. Une lèche-poelle, c’est… une lesbienne. Je laisse votre imagination terminer cette explication.

Exemple : “J’ai une copine lecca padella à te présenter, tu vas l’adorer.”

Attention : c’est assez vulgaire, évitez de vexer vos amies ou d’agresser quelqu’un en l’utilisant.

Une cuisine traditionnelle en Sicile
Une cuisine traditionnelle en Sicile et ses “padelle”

Fare scarpetta

Traduction : faire la petite chaussure.Vous pensez à la maroquinerie italienne, si raffinée ? Détrompez-vous, et mettons les pieds dans le plat, car c’est là que ça se passe. Prenez un bout de pain. A l’aide de l’index et du majeur, poussez le contre votre pouce pour lui donner une jolie forme ronde. La petite chaussure est prête à plonger dans les restes de sauces qui gisent au fond de votre assiette. N’en perdez pas une miette, et régalez-vous, mais évitez de le faire chez vos amis guindés ou dans les restaurants chic.

Exemple : “Ton amatriciana est tellement bonne, que je vais fare scarpetta ! Mmmmmhhhh… !”

Moi à la fin, je fais scarpetta, c’est sûr.

Essere come il prezzemolo

Être comme le persil. Partout. Vous cuisinez ? Alors vous ne manquez par de terminer vos préparations par une pincée de persil fraichement ciselé. C’est simple, ça marche avec tout. Pasta aux palourdes ? Persil. Risotto aux champignons ? Persil. Légumes farcis ? Persil.

Dans la vie, c’est pareil. On a tous ce collègue de boulot, cet ami ou cette cousine qu’on retrouve partout, tout le temps. Qui ne peut pas s’empêcher de se mêler de tout. Même quand ça n’a aucun rapport.

“Oh, t’es comme le persil, toi !”

Partout. Voire entre les dents, là. T’es relou, un peu.

Les expressions italiennes gastronomiques
Pâtes aux haricots, guanciale, parmesan et… persil ?!

Fare i complimenti

Traduction : faire les compliments.

Imaginez la scène. Vous avez été invité à manger chez des italiens. Donc vous mangez divinement bien. Dans des proportions gargantuesques. Sous l’œil de l’hôte, vous avez avalé la dernière penne rigata. C’est bien. Mais ce n’est pas fini. Non seulement il ne s’agit que de l’entrée, mais on va vous proposer d’en reprendre. Vous pouvez décliner poliment, mais l’hôte insistera, jusqu’à sortir l’arme lourde. “Non fare i complimenti !“. Face à cette phrase, vous devez capituler et tendre votre assiette pour recevoir une deuxième ration de délicieuse pasta.

Les compliments n’ont rien à voir avec le fait de complimenter le ou la cuisinier.e. Il s’agit plutôt d’une forme de politesse tordue qui consiste à dire non d’abord pour accepter ensuite. Continuer à dire non, ce serait donc faire les compliments. Et ça, ça se fait pas. Vous suivez ? Moi j’ai mis un moment.

Utilisation : à vos invitez qui affirment ne plus en pouvoir, tout en remplissant leur assiette d’autorité  “Eh, dai, non fare i complimenti!”

Attention ! Ne répondez pas “si, si, complimenti” (oui, oui, mes compliments), vous risquez de vous attirer un regard soupçonneux de la part du chef.

Les expressions italiennes gastronomiques
Au restaurant Sfoglia Rina, Bologne

J’espère que cette nouvelle édition des expressions italiennes vous a plu ! Vous pouvez retrouver la première en suivant ce lien.Vous apprenez l’italien ? J’ai aussi un article sur le sujet !

Enregistrer

expressions italiennes gastronomiques

Enregistrer

5 thoughts on “Les expressions italiennes gastronomiques #2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


You Might Also Like

Venise pour tous

Venise pour tous

Aujourd’hui, très cher lecteurs, très chères lectrices, j’ai plusieurs raisons d’être heureuse. 1 ) J’ai une bonne nouvelle. 2 ) Des petits cadeaux à vous faire gagner. 3 ) Et j’ai écrit un nouvel article […]

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

BONJOUR A TOUS JE SUIS SUPER CONTENTE PARCE QUE : Ça y est. Il est arrivé. Le facteur a sonné à la porte, et m’a confié le bébé : un beau paquet en direct des […]

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Il y a eu un avant, et un après. Depuis que je me suis installée en Italie, ma vie n’est plus la même. Mon quotidien a radicalement changé pour faire place à une nouveauté. Les […]