Venezia beach – la plage à portée de vaporetto

Venezia beach – la plage à portée de vaporetto

Verts, bleus, roses ou jaunes : les canaux de Venise changent de couleur au gré des reflets, de l’heure de la journée et du mouvement des barques. Contempler les eaux de Venise, impossible de s’en lasser. Les soirées d’été arrivent et avec elles les promenades au son du clapotis des vagues. Moustiques, soleil de plomb et pierres qui chauffent : dans un autre contexte, on aurait presque envie de piquer une tête.

De quelle couleur sont les canaux vénitiens ? Vous avez deux heures.

Sauter au canal à Venise ? Mauvaise idée : non seulement c’est interdit, mais aussi plutôt dégueulasse. Alors quand l’envie de prendre un bain presse les vénitiens, ils filent vers le Lido, cette bande de sable qui sépare la lagune de la mer Adriatique.

Prenez votre serviette et vos claquettes, on va faire un tour du côté de Venezia beach.

La plage à Venise

En arrivant au Lido après un bref voyage en vaporetto (passer sur le canal grande pour aller à la plage, sympa), on peut foncer droit devant soi, et se retrouver, cinq minutes plus tard, les orteils sur le sable. De gauche à droite, à perte de vue, des cabanons en bois et des parasols. Un sable grisonnant, et une eau pas vraiment limpide. Mmmmmmh…

Ma première expérience “Venezia beach” ne m’avait pas vraiment convaincue. Trempant jusqu’au nombril dans un bouillon douteux, j’avais aperçu une énorme méduse avant de battre en retraite. La baignade au Lido, très peu pour moi, pensais-je.

Les Murazzi, sur la plage abandonnée

Quand on m’a parlé d’un long mur de défense rythmé de petites digues, à parcourir à pied ou à vélo, je me suis dit qu’il fallait retenter le coup.

D’un coup de vaporetto, plus une dizaine de minutes en bus, nous voilà le long de Via Sandro Gallo, presque la seule route de l’île, qui la traverse dans toute sa longueur.

plage à venise
Une cabane minimaliste
plage à venise
Le long du mur en rentrant de la plage

Il suffit maintenant de chercher le premier sentier vers la mer et de le suivre pour trouver les Murazzi. Voilà, un mur, des digues, des cailloux et presque pas une âme à l’horizon. La plage est sauvage et jonchée de débris plastiques, comme le seraient toutes nos plages sans nettoyage municipal. L’eau, peu profonde, chaude et claire. Sur le fond courent une infinité de crabes. Ici et là, des cabanes, sauvages cette fois, rythment le paysage. C’est pas les caraïbes, mais c’est plutôt sympa.

Infos pratiques : prendre le bus depuis l’embarcadère du vaporetto (cherchez les lignes indiquant “murazzi” dans la liste des arrêts, il y en a plusieurs). Descendre à la fin de la via San Gallo (nous avons choisi le l’arrêt San Gallo 12/12), au niveau de Ca Bianca, ou un peu plus tôt (voir la carte). La plage des Murazzi est très étendue donc il y a de très nombreux moyens d’y arriver, c’est assez simple à trouver !

Soirée au Lido, coquillages et hamburger

Après la baignade, on peut revenir vers le “centre” du Lido à pied en longeant les Murazzi. Plus on se rapproche du centre, plus les cabanes se font grandes. Terrasses, escaliers, toits en feuilles de palmiers, tables et meubles de bric et de broc, l’envie de s’inviter pour une sieste est grande.

plage à venise
Sur les anciennes tables du marché du Lido
plage à venise
Cigales de mer et gamberi in saor

De retour à la civilisation, direction l’ancien marché couvert du Lido et ses tables en marbres où était vendue la pêche du jour. Crustacés et poissons sont toujours là, mais cuisinés au citron, frits ou en boulettes : c’est l’aperitivo ! Un bar tout proche redonne vie à ce lieu en vendant d’excellents vins locaux et de petits amuse-bouches, le tout le long d’un canal.

> L’adresse : Osteria al Merca,  , Lido di Venezia

La mer, ça creuse. J’ai encore faim et il parait qu’un bus à impériale, arrivé d’Angleterre on ne sait comment, sert les meilleurs hamburgers de l’île. Ce serait bête de ne pas aller vérifier…

L’odeur de viande grillée arrive aux narines avant qu’on ait le temps de le voir. Le bus est là, le long de la mer. Au rez de chaussée, la cuisine est en ébullition. Toute la génération under eighteen du Lido est là. A l’étage, on peut manger ou attendre sa commande, en guettant son nom hurlé par le chef.

“Luuuuca”, “Giuliaaaaaa”, “Francescoooooo” … ambiance comme à la maison.

Nos hamburgers arrivent relativement vite considérant que la cuisine mesure, au bas mot, 2m². Énormes et délicieux, c’est la conclusion parfaite d’une journée à Venezia beach.

plage à venise
Il peca, légendaire panineria du Lido et son bus à impériale

> L’adresse : El pecador (surnommé Il Peca), Lungomare D’Annunzio, Lido di Venezia (entre 4 et 6€ le sandwich)

Il nous reste encore à rentrer en vaporetto, traversant la nuit vénitienne et ses palais en clair-obscur.

En bref : infos pratiques pour la plage à Venise

Et voici une carte pour mieux s’y retrouver ! J’ai placé les petits vélos le long des Murazzi, que beaucoup parcourent en vélo, de location ou non. En réalité il y a de très nombreux accès entre ces deux points et jusqu’en centre ville.

Pour sauvegarder cet article sur Pinterest enregistrez cette image 🙂

plage à venise

11 thoughts on “Venezia beach – la plage à portée de vaporetto”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


You Might Also Like

Venise pour tous

Venise pour tous

Aujourd’hui, très cher lecteurs, très chères lectrices, j’ai plusieurs raisons d’être heureuse. 1 ) J’ai une bonne nouvelle. 2 ) Des petits cadeaux à vous faire gagner. 3 ) Et j’ai écrit un nouvel article […]

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

BONJOUR A TOUS JE SUIS SUPER CONTENTE PARCE QUE : Ça y est. Il est arrivé. Le facteur a sonné à la porte, et m’a confié le bébé : un beau paquet en direct des […]

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Il y a eu un avant, et un après. Depuis que je me suis installée en Italie, ma vie n’est plus la même. Mon quotidien a radicalement changé pour faire place à une nouveauté. Les […]