Rira bien qui rira confiné #HistoiresExpatriées

Rira bien qui rira confiné #HistoiresExpatriées

Les thèmes des histoires expatriées sont souvent déterminés longtemps à l’avance. Les autres participant.es proposent leurs idées, on remplit notre petit planning, et puis quand le moment arrive, on cherche nos idées et on écrit.

Ce mois-ci, donc, le thème est l’humour. Catherine, autrice du blog Drei Kleine Grenouilles (trois petites grenouilles), nous a suggéré ce thème il y a quelques temps déjà.

On ne savait pas encore dans quel contexte nous écririons cet article, un 15 avril confiné, avec une pandémie qui multiplie les victimes.

Mais justement, l’humour, dans ce contexte, on en a besoin ! Les infos sont anxiogènes, les coups de fils aux proches ponctués d’incertitudes ou de mauvaises nouvelles, beaucoup d’entre nous souffrent de solitude, de mal-logement, (voire bien pire, mais ça n’est pas le sujet).

Rire, c’est être ensemble

Quand Giuseppe Conte a pris la parole, le 9 mars, pour demander à l’ensemble des italiens de rester chez eux hors impératifs absolus, on a pas vraiment rigolé. Les italiens, ce peuple des places, de la convivialité, du groupe, s’enfermer chacun chez soi ? La discipline et le sens civique des italiens m’a impressionnée. Les consignes ont été très vite appliquées, comme le raconte et l’explique Jérôme Gautheret dans un podcast réalisé par Le Monde.

Vous me voyez ?

Parallèlement, alors que les italiens se repliaient chez eux, les groupes whatsapp ont explosé. A croire que tout le monde n’avait plus qu’une chose à faire : envoyer des gifs, des meme, des vidéos. Parce que rire, c’est être ensemble. Et finalement, un groupe whatsapp, ça ressemble un peu à une conversation de comptoir : tout le monde parle en même temps, personne ne s’écoute vraiment, y a les complotistes, ceux qui préfèrent les blagues de cul, ceux qui répètent les blagues entendues sur un autre chat, ceux qui gesticulent et ceux qui ne disent rien mais se marrent quand même. Plus que les apéros sur Skype, Zoom ou Messenger, c’est ce voyant “nouveaux messages” qui clignote qui nous maintient ensemble. Comme il y a toujours un collègue ou un ami avec qui boire un café, il y a toujours quelqu’un pour envoyer une blague lourde, grasse ou hilarante sur whatsapp.

Humour en confinement : ma sélection

Je ne sais pas s’il y a une grande différence entre l’humour français et italien. Mon propos n’est pas ici de faire une analyse sociologique de la blague en temps de pandémie. J’ai préféré vous proposer un petit florilège de ce qui me fait rire, en ce moment, du côté italien.

Contemania

Il s’est passé un truc extraordinaire, avec Giuseppe Conte. Pas élu, à la tête d’un gouvernement divisé et pas vraiment populaire, le mec sort de nulle part (ou presque) pour demander à tous les italien.nes de rester à la maison. Et qu’est-ce qui se passe ? Il devient une idole. Même si du côté de l’opposition, les critiques existent, un sentiment bienveillant enveloppe le président du conseil. Les mêmes fleurissent, à base de petits cœurs et d’amore.

humour confinement
“En direct à 12h30 “Comment faire son levain ?””
En cadeau avec la prochaine attestation de sortie, le calendrier de la quarantaine

Dans la catégorie ASMR

Mais si, l’ASMR, vous savez, ces bruits qui servent à se détendre ? Comme celui d’une main plongeant dans un sachet de haricots secs, le murmure d’une voix suave caressant une brosse à cheveu… si vous ne connaissez pas, essayez sur youtube, vous ne serez pas déçus.

Dans une Italie confinée, l’ASMR ça donne ça “une heure de’ voisins napolitains qui s’engueulent’ pour se détendre, s’endormir, méditer”

Catégorie “Youtubers”

Comme ailleurs, les youtubers italiens sont un peu bloqués niveau matériel et lieux de tournage… mais on s’adapte, une perruque, de quoi filmer, un appart et ça repart ! Mon favori : TG Casa Quarantena. Traduction, le JT de la Quarantaine à la maison. Sur un ton dramatico-informel, Macio Capatonda livre les chroniques du quotidien : son peperoncino entre vie et mort, le retour des moustiques ou la sortie des poubelles… la série en est à son cinquième épisode, mais voici le premier, en italien bien sûr :

Au fond, qu’est-ce qui a changé, depuis la quarantaine ? Le coliche, youtubeurs romains, répondent à cette question essentielle, en italien sous-titré italien.

La presse

Sans forcément le vouloir, les journaux transalpins sont parfois une source inespérée de rigolade. Clichés sexistes, approximations, journalisme trash ou parodie, on se régale. Il y a quelque chose dans la syntaxe et le vocabulaire des journalistes italiens (pas tou.tes, attention), qui flirte à la frontière entre humour et trash. Sélection de mes titres favoris avec leur traduction en français :

Je pourrais continuer longtemps, car la presse foisonne d’exemples.

Mais le premier avril, Lercio (l’équivalent de notre Gorafi) alertait déjà : d’ici la fin du confinement, l’Italie pourrait connaître une pénurie de blagues sur la quarantaine

Moi je crois que l’humour, de ce côté-ci des Alpes comme de l’autre, est encore ce que nous avons d’inépuisable 🙂

Racontez-moi ce qui vous fait rire en cette période difficile, ou partez en voyage dans un appartement italien, avec mon dernier article !

9 thoughts on “Rira bien qui rira confiné #HistoiresExpatriées”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


You Might Also Like

Venise pour tous

Venise pour tous

Aujourd’hui, très cher lecteurs, très chères lectrices, j’ai plusieurs raisons d’être heureuse. 1 ) J’ai une bonne nouvelle. 2 ) Des petits cadeaux à vous faire gagner. 3 ) Et j’ai écrit un nouvel article […]

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

[TERMINE] Concours : 5 Guides Évasion Sicile à gagner !

BONJOUR A TOUS JE SUIS SUPER CONTENTE PARCE QUE : Ça y est. Il est arrivé. Le facteur a sonné à la porte, et m’a confié le bébé : un beau paquet en direct des […]

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Tout ce que l’Italie m’a appris sur la pasta #HistoiresExpatriées

Il y a eu un avant, et un après. Depuis que je me suis installée en Italie, ma vie n’est plus la même. Mon quotidien a radicalement changé pour faire place à une nouveauté. Les […]